La confiance selon Charles Pépin, philosophe

Faire confiance au monde

Lorsque le doute nous envahit et que la peur de l’échec nous paralyse, il n’y a rien de plus contre-production et de plus agressif que l’injonction à la confiance en « soi ».

Nous ne vivons pas seuls, isolés comme des monades ou des particules élémentaires, mais au milieu des autres. Ce n’est donc pas d’abord en « soi » qu’il faut avoir confiance, mais en ces autres capables de nous faire du bien, de nous mettre en confiance puis de nous faire confiance. Regardez l’animal humain à la naissance : prématuré, démuni, totalement dépendant, parfaitement angoissé. Et il faudrait que sa confiance vienne… de lui ?

La confiance en soi est ce cadeau que les autres nous font, et que nous pouvons leur faire en retour. Cultivons les bons liens, les liens qui rassurent et qui libèrent, plutôt que de nous regarder dans la glace en nous répétant que nous sommes les meilleurs. Nous ne vivons pas seuls, mais également au milieu de la nature, au cœur d’un monde faire de ciel et de terre, peuplé d’arbres et d’oiseaux. Ce n’est pas d’abord « en soi » qu’il faut avoir confiance, mais en ce monde aussi, dans la beauté d’un ciel, d’un paysage soudain transfiguré, dès lors que nous nous souvenons que ce monde n’est pas simplement une terre à exploiter, à rentabiliser ou à détruire, mais bien notre maison, le lieu que nous habitons. Prendre soin de ses relations aux autres, prendre soin du monde, c’est prendre soin de soi.

La confiance en « soi » doit ainsi s’entendre en ce sens élargi : relationnel et mystique. Vous n’êtes pas sur de vous ? Voilà la bonne nouvelle : vous nous épargnerez votre arrogance ou votre suffisance. Vous n’avez pas confiance en vous ? C’est un très bon début : il faut justement sortir de soi pour rencontrer les autres et le monde, agir pour se rendre compte qu’ils sont parfois plus tendres que prévu. Et que la confiance en soi est avant tout une confiance en un « nous ».

Par Charles Pépin, philosophe auteur de « la confiance en soi, une philosophie ».
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *